Lutter contre l’illettrisme et créer un lien avec le public éloigné de la lecture sont les objectifs que poursuit la Médiathèque avec l’appui du Centre de Ressources Illettrisme Auvergne.

Donner le goût de la lecture, ouvrir au monde et aux savoirs sont des missions essentielles pour la Médiathèque du Bassin d’Aurillac. Pour créer un lien avec le public éloigné de la lecture et de l’écriture, l’équipe de la Médiathèque s’est lancée, depuis mars 2015, dans des actions de prévention et de lutte contre l’illettrisme.
« De plus en plus de jeunes sont frappés par ce fléau de la société, relève Jacques Mézard, Président de la CABA. Notre souhait est donc, au travers de cet équipement majeur, de s’impliquer dans des actions concrètes pour améliorer le quotidien et l’avenir professionnel des jeunes et adultes en difficulté. »

Un projet multipartenarial

Née de cette Volonté politique forte, une demi-journée de sensibilisation à l’illettrisme a été conduite en mars 2015 par le Centre Ressources Illettrisme (CRI) Auvergne auprès des agents de la Médiathèque du Bassin d’Aurillac. Cette rencontre a fait germer l’idée de lancer un projet multipartenarial piloté par la Médiathèque et le CRI Auvergne, et soutenu par l’Etat (dans le cadre du Plan pluriannuel contre la Pauvreté et pour l’Inclusion Sociale). Depuis, de nombreuses réunions et ateliers en groupes de travail se sont tenus. Ils ont notamment associé la Médiathèque départementale, le CCAS, les Centres sociaux de Marmiers, du Cap Blanc, ALC Hélitas et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection de la Population.

Parmi les actions qui ont découlé de cette démarche, la Médiathèque a renforcé son fonds d’ouvrages en « français facile » par l’acquisition des 18 livres publiés dans la collection « La Traversée ».Il s’agit de romans courts et rédigés dans une écriture fluide, à destination des adultes éloignés de la lecture. Courant 2017, un espace consacré à ce fonds en « français facile » va par ailleurs être créé.
Un partenariat a également été tissé avec le CCAS au travers de dons d’ouvrages (une soixantaine d’albums enfance et premiers romans, et une quinzaine de jeux) destinés à être offerts lors des visites d’assistantes sociales et lors des permanences.

Des temps de jeu

Enfin, un atelier de sensibilisation autour du livre et du jeu a été réalisé auprès des professionnels (animateurs en centres sociaux) pour leur permettre de mieux appréhender leur approche avec des personnes ne maîtrisant pas les savoirs de base. Suite à cela, des temps de jeu conjointement organisés par la Médiathèque du Bassin d’Aurillac et les Centres sociaux ont permis de toucher un nouveau public. La soirée organisée vendredi 18 novembre en est l’exemple. L’objectif de ces initiatives est socioculturel : l’idée est de passer par le jeu pour susciter le désir de découvrir la Médiathèque et ses services, de favoriser les passerelles avec les Centres sociaux. Une réflexion est également menée sur l’ouverture de ce projet à des problématiques liées aux publics non francophones ou/et primo-arrivants.

Voir toutes les actualités

Vous pourriez aussi être intéressé par...