Soirée Court métrage !

Une soirée, trois films, un petit état des lieux du court métrage documentaire contemporain... en préalable du Mois du Film Documentaire 2021 !

En préalable au Mois du Film Documentaire et en partenariat avec Peuple et Culture Cantal, la Médiathèque du Bassin d'Aurillac vous invite à une soirée court-métrage ! Trois documentaires qui ont chacun quelque chose de l’étude anthropologique et poétique de l’homme. Trois propositions formelles singulières, qui chacune nous plonge sans concession, sans exotisme non plus mais avec grande humanité dans la vie d’un policier de la banlieue d’Oklahoma City aux États-Unis, l’histoire d’un club de rugby amateur qui rassemble les jeunes de la petite ville de Dieulefit, et la langue sifflée, le Silbo, qui résonne dans les vastes paysages de l’île de La Gomera aux Canaries.

Random Patrol

de Yohan Guignard, France, 2020, 30 min

Faire régner l’ordre, c’est la mission de Matt, policier dans une banlieue d’Oklahoma City aux États-Unis. Tous les matins il prend sa voiture pour patrouiller dans la ville. Tous les matins, il appréhende les interpellations à venir et se questionne sur ce que ce métier a fait de lui.

Ivre de soule

de Skander Mestiri, France, 2020, 29 min

L’an 2020 est une année difficile pour l’« U.S.D.B. », le club de rugby amateur qui représente Dieulefit, petite ville du sud de la France. Les matchs perdus s’accumulent et la dégringolade dans le classement régional leur pend au nez. Un match décisif est prévu pour bientôt. Il se jouera à domicile, à Dieulefit. L’enjeu est alors décuplé : sauver l’honneur du club, rendre fier le public, la famille et les copains; défendre sa propre terre.

Silabario

de Marine de Contes, France, 2021, 12 min

Une île, un poème, un rêve.
Disparition et réapparition d’une langue sifflée, le Silbo. Silabario raconte l’histoire et la transmission de ce patrimoine miraculé de l’île de la Gomera.

Le Mot de Peuple et Culture

"Cette année, en amont du Mois du Film documentaire, la Médiathèque du Bassin d’Aurillac nous propose d’accompagner la projection d’un programme de trois films issu du festival Cinéma du Réel. Au sein de Peuple et Culture, nous avons dit "oui" avec enthousiasme. Parce que l’on projette des films documentaires, mais aussi des court-métrages depuis plusieurs années maintenant. Et parfois des courts métrages documentaires... Et que notre regard s’est affûté depuis tout ce temps. Parce que l’on pense qu’il est important de montrer à voir des films documentaires qui s’échappent du format "52 minutes" télévisuel, et que beaucoup de choses sont possibles en terme de cinéma du réel. Parce que ces trois films nous ont parlé et nous ont fait parler, et que l’on espère qu’ils vous feront parler aussi !" 

 

Cette soirée est proposée dans le cadre du dispositif "Le Cinéma du réel en circulation 2021" organisé par La Cinémathèque du documentaire.