Ecrire une chanson, avec Sebka !

« Ecrire une chanson » ? Un atelier inédit, gratuit et ouvert à tous, proposé par la Médiathèque du Bassin d’Aurillac et Love Mi Tendeur, autour du thème du Mois du Film Documentaire 2021 : « Vivre ensemble, vivre à côté ». Ce rendez-vous est animé par Sebka, auteur-compositeur-interprète.

« Ecrire une chanson » avec Sebka ! Cette opportunité est née d’un partenariat entre la Médiathèque du Bassin d'Aurillac et l’association Love Mi Tendeur qui gère « le Chaudron », les 2 studios de musique amplifiées de la CABA.  Après y avoir été reçu en résidence cet été, l’auteur-compositeur-interprète a accepté de conduire un atelier d’écriture autour du thème du Mois du Film Documentaire : « Vivre ensemble, vivre à côté ». Son but : écrire une chanson et la mettre en musique. Il pourrait même y avoir une petite surprise le jeudi 25 novembre, lors de la dernière projection du Mois du doc…

Sebka : de chauffeur à chanteur

Sebka est originaire de Picardie. Bercé par les mots et les sons depuis sa plus tendre enfance, il décide de quitter son métier de chauffeur de berlines (après avoir été croque-mort…) pour devenir chanteur. Parolier et mélodiste, il s’inspire de la poésie pour revisiter la chanson francophone (on pense à Gainsbourg, Brassens et Brel) avec des thèmes classiques et très actuels : la difficulté d’aimer, le genre, la solitude ou encore notre relation à une planète menacée. Accompagné de sa guitare, il compose ses propres chansons et ses propres mélodies. Son premier album, « Un peu des deux », est sorti en juin 2021.

Vivre, écrire, chanter ensemble…

Ecrire une chanson, la mettre en musique, c’est tout un art. C’est aussi « de la pacotille », comme le dit Sebka. Les deux demi-journées d’atelier qu’il propose sont la parfaite occasion de s’en faire une idée plus précise. Elles offrent aussi la possibilité de participer à ce processus créatif, dans la bonne humeur et en collaboration : écrire, dire, chanter, tester, rayer, reprendre, etc. Com-poser, con-fectionner : faire ensemble ! Et pour cela, aucune pratique de la musique ou du chant n’est nécessaire. Chacune, chacun est bienvenue !

Nous vous attendons impatiemment, avec vos idées (un peu folles ?), le mardi 23 et le mercredi 24 novembre de 9h30 à 12h30. La première séance aura lieu à la salle multimédia de la Médiathèque du Bassin d’Aurillac et la seconde au « Chaudron ».

 

La voilà, je l'aperçois,

Mon Atlantide perdue…

C'est toi, c'est tes paroles,

C'est tes idées un peu folles…

SEBKA, « Mon Atlantide », 2018

 

Public : à partir de 16 ans, 15 personnes maximum.

Tout participant s’engageant à cet atelier, se doit d’être présent sur les deux séances programmées.