Du dessin à l’album BD… de Lucy Mazel

En cette fin d’année, la Médiathèque du Bassin d’Aurillac accueille une superbe exposition de Lucy Mazel, auteure BD originaire d’Aurillac et qui revient sur ses traces pour un projet avec les élèves du collège Jules Ferry.

Dans le cadre d’un projet d’Education Artistique et Culturel mené avec les classes de 4e, le collège Jules Ferry accueille ce mois-ci la dessinatrice de BD Lucy Mazel. Elle rencontre les élèves jeudi 16 décembre pour leur présenter le chemin de création d’une bande dessinée, des premiers croquis jusqu’à la réalisation et la diffusion de l’album.

Grâce à la bonne idée de Nathalie Sanmiquel, professeure d’arts plastiques et coordinatrice du projet, la Médiathèque est partenaire de cette initiative en accueillant, du samedi 18 au vendredi 31 décembre, des planches originales gracieusement prêtées par Lucy Mazel.

Retour aux sources… et paysages de montagne !

Originaire d’Aurillac et ancienne élève du collège Jules Ferry, Lucy revient donc sur ses traces afin de partager son expérience, de transmettre un peu de son savoir et de sa technique. Les planches exposées, issues de l’album Edelweiss, sont un concentré de son talent et un aperçu de sa maîtrise graphique. Paru aux éditions Vents d’Ouest en 2017 (avec Cédric Mayen au scénario), cet album a été largement salué par la critique.

Cette histoire d’amour et de montagne débute à Boulogne-Billancourt, en 1947. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination... Le style de Lucy Mazel se trouve être parfait pour ce récit, jonglant entre les superbes planches de montagnes et les moments plus intimes.

Une nouvelle série remarquée d’Angoulême… à San Diego

En 2020 est paru le premier tome de sa nouvelle série : Olive (avec Véro Cazot au scénario). Dans un contexte très compliqué dû à la pandémie, le livre est tout de même remarqué. Retenu dans la sélection officielle du Festival d’Angoulême 2021, il sera également nommé aux Prix Eisner, décernés par des professionnels américains de la BD et remis durant le Festival Comic-Con de San Diego. Le tome 3 d’Olive vient de paraître et, pour la petite histoire, plusieurs décors de cet album sont directement inspirés… du collège Jules Ferry ! La source est toujours vive…

Enfin, comment ne pas mentionner que Lucy Mazel est également l’auteure de l’affiche du Festival BD du Bassin d’Aurillac 2020 (annulé), utilisée également pour l’édition 2021 !

Exposition libre d’accès, aux horaires d’ouverture de la Médiathèque, du 18 au 31 décembre.