Dans le cadre des rencontres organisées avec le FILAF, la Médiathèque a invité Virgile Novarina, explorateur du Sommeil (entres autres), jeudi 17 mai. Attention : la rencontre a été avancée à 18h30 !

Depuis cinq ans, le FILAF et la Médiathèque invitent à Aurillac un acteur du monde de l’art (artiste, réalisateur, directrice de musée, commissaire d’exposition) à témoigner de son travail, au cours d’une rencontre avec des lycéens en matinée, puis ouverte à tous en soirée.

Cette année, il s'agit de l’artiste Virgile Novarina, particulièrement attiré par une zone frontalière entre sciences et art. Cet artiste mobilise, pour ses explorations, l’écriture, le dessin, la photographie, la vidéo et la performance. Le sommeil profond est l’un de ses sujets majeurs.

Pour interroger l’activité du rêve et celle de l’inconscient, il réalise ainsi des performances intitulées « La Bulle paradoxale », au cours desquelles il dort en public muni de capteurs enregistrant son activité cérébrale, qui est comparée avec celle du public également muni de capteurs.

Virgile Novarina a également réalisé plusieurs films, dont Télescope intérieur qui sera projeté à l’occasion de cette rencontre. Conçue pour exister en apesanteur par le plasticien et poète Eduardo Kac, et réalisée par l’astronaute français Thomas Pesquet à bord de la Station Spatiale Internationale, cette œuvre « Télescope intérieur » pose le premier jalon d’une nouvelle forme de création artistique et poétique, libérée des contraintes de la pesanteur. Le film de  Virgile Novarina nous entraîne dans cette aventure artistique et scientifique, depuis la conception de l’œuvre jusqu’à sa réalisation en orbite par Thomas Pesquet à 400 km de la Terre, lors de la mission Proxima de l’Agence spatiale européenne.

 

 

Voir toutes les actualités