Chaque été depuis 3 ans maintenant, l’artiste graveuse argentine Irène Weiss expose des estampes à la Médiathèque. Cette année, elle a choisi de rendre hommage à son prédécesseur Gustave Doré.

Après un hommage à Henri Pourrat en 2017, l'artiste argentine présentera cette année une série hommage à l'illustrateur, graveur, bédéiste, peintre et sculpteur français Gustave Doré, mort en 1883 à Paris.

Pour cette exposition présentée du 6 juillet au 25 août, l'artiste a principalement travaillé à partir de la toile « Les Saltimbanques » (1874), visible au Musée d’Art Roger Quilliot de  Clermont-Ferrand. « La mort du petit saltimbanque funambule a révélé chez moi plusieurs chemins d’inspiration qui s’expriment à travers plusieurs personnages liés au cirque, explique l'artiste. Il s’agit pour l’ensemble d’un mélange de scènes de théâtre, de films, de chorégraphies… une jonglerie sensorielle et mentale, aidée par une technique appropriée à chaque personnage afin de créer l’illusion et les sensations du cirque. »

Vernissage de l’exposition : vendredi 6 juillet à 18 h, en présence d’Irène Weiss.

Voir toutes les actualités